Imprimer
Catégorie : Spectacles de danse

Rubrique spectacle danse indienneAprès un passage très remarqué au 10e festival Les Orientales en 2008, les moines danseurs de Majuli (Assam Inde du nord-est) reviennent en juin et juillet prochains pour une grande tournée en France qui commencera par l'auditorium du musée Guimet les 15 et 16 juin dans le prolongement d'une conférence qui aura lieu le 14 juin. Nous avons le programme complet pour vous...


 

 

 

Moine, danseur, chorégraphe, directeur artistique et chercheur, Bhabananda Barbayan est un pilier du Sattriya. Il se produit en public depuis l’âge de huit ans sur les scènes les plus prestigieuses en Inde et à l’étranger notamment au musée du quai Branly à Paris, aux Orientales à Saint Florent-le-vieil et Evora (Portugal), au festival de musique sacrée de l’abbaye de Sylvanès. Il a enseigné le Sattriya à Paris (Arta, association de recherche des traditions de l’acteur du Théâtre du Soleil), Toulouse, Montpellier,… Il est maître de danse dans divers instituts en qualité d’Adhyapak et a créé la Sattriya Dance Academy à Delhi en 2003.

Depuis dix ans, le Sattriya fait officiellement partie des huit danses classiques principales de l’Inde. Elle est issue des monastères hindouistes de l’extrême nord-est de l’Inde, fondés au 15e siècle par le maître Sankardeva (1449-1568). La danse fut créée pour accompagner les Ankiya Naat, une forme locale de théâtre dévotionnel consacré aux épisodes de la vie de Krishna et Rama.

La Danse Sattriya
Le Sattriya est une danse didactique et dévotionnelle dominée par un sentiment d’amour universel. Elle symbolise les actions de Vishnou et plus particulièrement de son incarnation Krishna, un héros-dieu au charme irrésistible qui combat le mal tout en démontrant que la vie sur terre n’est pas dénuée d’agréments. Les positions du corps, des mains, des pieds et les expressions du visage répondent à une symbolique complexe. Le danseur animé d’une sorte de grâce communicative devient un instrument dans la main des dieux dont la mission est de transcrire la vie cosmique et humaine pour aider chacun à vivre en harmonie avec la "Loi du Bon Ordre". Il s’agit aussi, l’espace de quelques minutes, pour le danseur comme pour le public, de s’intégrer au cosmos et de retrouver son "soi intérieur" infini. Pour cela, le danseur s’identifie totalement à la divinité telle qu’il se la représente. Il puise son inspiration dans les descriptions contenues dans les textes anciens et aussi dans l’imagerie populaire. Cette métamorphose passe non seulement par les costumes et les maquillages sophistiqués, mais aussi par des expressions du visage, du corps et jusque dans les intonations de voix. Les moines de Majuli sont de grands danseurs qui maîtrisent leur art avec ferveur et simplicité. Le sacré le plus pur, le plus universel, se manifeste de façon quasi ordinaire et le spectateur sans référence est surpris de trouver là un accès facile à ce qui lui semblait a priori secret.


Les moines danseurs de Majuli constituent aujourd’hui la meilleure troupe de l’Assam. Artiste au charisme exceptionnel, Bhabananda Barbayan figure parmi les danseurs les plus primés dans sa discipline. Héritier et passeur d’une tradition ininterrompue depuis cinq siècles, il guide les moines danseurs de Majuli au-delà des frontières des monastères.

Des lampas (lés de soie) de l’Assam datés des 16/18ème siècles et conservés au musée national des arts asiatiques Guimet, sont le fil conducteur de ce nouveau spectacle. Les lampas ont été conçus du vivant du fondateur de la danse Sattriya et nous en montrent l’exacte origine: la vie de Krishna, les avatars de Vishnu, l’homme-lion, les aventures de Ram, l’armée des singes, le démon Ravana, etc… Souhaitant apporter un souffle nouveau à la tradition, Bhabananda Barbayan a intégré les soieries dans la scénographie tout en préservant le style chorégraphique propre au Sattriya. Il a notamment opéré d’importants changements dans la création des masques et des costumes, figée depuis des siècles.

Le plaisir de découvrir dans sa forme la plus pure cette danse indienne encore méconnue se mêle à la magie de voir le Sattriya renaître des soieries qui elles-mêmes prennent corps par la danse, la musique, le chant, le théâtre et les masques.

Jeudi 14 juin 12:15, Paris - conférence programme guimet

Vendredi 15 juin 20:30, Paris - spectacle réservation guimet

Samedi 16 juin 20:30, Paris - spectacle réservation guimet

Dimanche 17 juin 18:00, Paris - intervention point éphémère

18-23 juin, Nanterre - stages de danse et actions agricoles ferme du bonheur stages

Mardi 26 juin, Lyon/spectacle terre du ciel

Mercredi 27 juin, Louhans - spectacle terre du ciel

Vendredi 29 juin & Samedi 30 juin, Martigny - Suisse - spectacle 5 continents

Lundi 2 juillet 20:30, Paris - spectacle Mandapa

2-6 juillet, Montpellier et Paris - Stage montpellier Stages paris

Dimanche 8 juillet 17:00, Chalons-en-Champagne - spectacle musiques d’ici et d’ailleurs

Mardi 10 juillet 21:00, Alan (Haute Garonne) - spectacle Notre-Dame de Lorette

Jeudi 12 juillet 20:30, Domme, (Dordogne) -  spectacle Office de la Culture

Vendredi 13 juillet 19:30, Montaigut (Haute Garonne)/ spectacle [email protected]

Dimanche 15 juillet 21:00 Abbaye de Sylvanes (Aveyron) - spectacle musiques sacrées, musiques du monde

Pour en savoir plus majulitour.com