Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

La télé des Bengalis
Si vous zappez à Calcutta, vous avez toutes les chances de tomber sur Gosh and Co, le talk show le plus populaire du moment. Au premier abord, on dirait pourtant qu'il ne se passe pas grand chose : dans un décor très cosy, Gosh, un animateur très raffiné, accueille ses invités pour de longues conversations autour d'un thé. Tout le succès de cette émission repose en fait sur un concept très bengali, la culture de l'Adda. A savoir, se réunir autour d'un thé et...discuter...
Gosh est devenue une véritable star du petit écran, ce qui ne l'empêche pas d'être fréquemment raillé. Notamment par Mir, l'autre vedette de la télé bengalie. Toutes les semaines, son émission Mirakkel met à l'honneur autodérision et parodie...un phénomène télévisuel assez nouveau, puisque jusqu'au début des années 90 la télévision indienne, l'austère Doordarshan, avait principalement une vocation pédagogique.
Aujourd'hui, les Bengalis ont le choix entre une quinzaine de chaînes. Talk shows, jeux, émissions culinaires mais aussi séries. Depuis l'énorme succès de Janminibabu, « la Patrie », grande fresque historique en 1000 épisodes retraçant l'histoire de l'indépendance sur trois générations, les téléspectateurs bengalis sont devenus boulimiques de séries. Tous les jours, ils peuvent entrer dans des univers plus ou moins éloignés de leur quotidien... car si on y parle bien de thématiques familières, comme les inusables conflits entre fille et belle-mère, les histoires se déroulent le plus souvent dans une débauche de luxe et de paillettes.
(France, 2010, 26mn)
ARTE F
Date de première diffusion :
Hier, 12h22
Thèmes :Société

Rubrique Vidéo, VOD et télévision en relation avec l'IndeSi vous zappez à Calcutta, vous avez toutes les chances de tomber sur Gosh and Co, le talk show le plus populaire du moment. Au premier abord, on dirait pourtant qu'il ne se passe pas grand chose : dans un décor très cosy, Gosh, un animateur très raffiné, accueille ses invités pour de longues conversations autour d'un thé. Tout le succès de cette émission repose en fait sur un concept très bengali, la culture de l'Adda. A savoir, se réunir autour d'un thé et... discuter..

 


Gosh est devenue une véritable star du petit écran, ce qui ne l'empêche pas d'être fréquemment raillé. Notamment par Mir, l'autre vedette de la télé bengalie. Toutes les semaines, son émission Mirakkel met à l'honneur autodérision et parodie...un phénomène télévisuel assez nouveau, puisque jusqu'au début des années 90 la télévision indienne, l'austère Doordarshan, avait principalement une vocation pédagogique.Aujourd'hui, les Bengalis ont le choix entre une quinzaine de chaînes. Talk shows, jeux, émissions culinaires mais aussi séries. Depuis l'énorme succès de Janminibabu, « la Patrie », grande fresque historique en 1000 épisodes retraçant l'histoire de l'indépendance sur trois générations, les téléspectateurs bengalis sont devenus boulimiques de séries. Tous les jours, ils peuvent entrer dans des univers plus ou moins éloignés de leur quotidien... car si on y parle bien de thématiques familières, comme les inusables conflits entre fille et belle-mère, les histoires se déroulent le plus souvent dans une débauche de luxe et de paillettes.

(France, 2010, 26mn)
ARTE F
Date de première diffusion 21 mai 2012