Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique Art de l'IndeExposition conçue et organisée par le Los Angeles County Museum of Art (LACMA), cette première grande rétrospective internationale consacrée à la culture cosmopolite de la cour royale de Lucknow sera l’occasion unique d’admirer près de 200 œuvres provenant des plus prestigieuses institutions muséales du monde entier. Au musée Guimet du 6 avril au 11 juillet 2011...


L’exposition de Paris - dont le commissariat est assuré par Jacques Giès, Président du musée Guimet, et Amina Okada, conservateur en Chef au musée Guimet, en charge des arts de l’Inde - reprend l’exposition conçue par le LACMA et présentée à Los Angeles sous le titre India’s Fabled City : the Art of Courtly Lucknow

Première grande rétrospective internationale consacrée à la culture cosmopolite de la cour royale de Lucknow qui trouva son épanouissement aux 18ème et 19ème siècles, cette exposition sera l’occasion unique d’admirer près de 200 œuvres provenant des plus prestigieuses institutions muséales du monde entier : peintures à l’huile de tradition européenne, aquarelles et gravures, miniatures et peintures de cour indiennes, textiles et parures, objets d’art décoratif, pièces d’orfèvrerie, verrerie et bijoux, autant d’objets qui traduisent l’art raffiné et éclectique de cette cité.

 

Une cour royale en Inde : Lucknow
Le Colonel Antoine-Louis Polier assistant à un nautch, d’après une peinture de Johann Zoffany, Inde, Uttar Pradesh, Lucknow, vers 1786-1788, Gouache sur papier, 25 x 32 cm, Museum Rietberg, Zurich, legs de Balthasar Reinhart, 2005.83 ©Foto Rainer Wolfberger, courtesy Museum Rietberg, Zürich.


Lucknow fut la véritable capitale culturelle de l’Inde du nord, éclipsant même Delhi un temps, du milieu du 18ème siècle jusqu’à l’établissement définitif du pouvoir britannique en 1858.
Artistes, poètes et courtisans affluèrent à Lucknow. De nombreux européens, artistes, voyageurs et représentants des pouvoirs politiques se retrouvèrent dans la cité, séduits par sa beauté et son opulence ainsi que par la réputation de générosité des nawabs , maîtres de Lucknow.

L’exposition met en lumière ce dynamisme des échanges avec l’Europe, la rencontre des goûts, le style de vie hybride qu’y menaient les résidents tout en replaçant ces échanges dans le cadre plus large de l’histoire coloniale du pays.

Lucknow au miroir du temps

En écho à l’exposition Une cour royale en Inde : Lucknow (XVIIIème – XIXème siècle), une série de photographies contemporaines sera présentée dans la rotonde du quatrième étage du musée Guimet. Antonio Martinelli a photographié Lucknow des mêmes points de vue que les artistes du passé. Ce projet artistique se présente comme un témoignage sur les changements, les dégradations, mais aussi les rénovations, créant ainsi un pont entre les deux visions artistiques : celles des images anciennes et celle des photographies contemporaines.

Pour en savoir plus : Lucknow au miroir du temps


musee_guimet.jpgQuand ?
Du mercredi 6 avril au lundi 11 juillet 2011

Combien ?
Exposition : plein tarif 8€ - tarif réduit 6€ - tarif réduit pour les moins de 26 ans
Collections permanentes : entrée musée : 7,50€ plein tarif ; 5,50€ tarif réduit – Gratuit pour les moins de 26 ans (sous conditions).
Billet jumelé exposition et collections permanentes : 9,50€ tarif plein ; 7€ tarif réduit.

Où ?
Musée Guimet
6 place d’Iéna - 75016 Paris
www.museeguimet.fr
Métro : Boissière ou Iéna