Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique personnalités de la musique indienneChanteuse ghazal hors normes, Kiran Ahluwalia est indienne de naissance mais son expatriation et ses multiples voyages l'ont ouverte à de nombreuses cultures qu'elle a intégrées à une musique plus traditionnelle. Le résultat est unique et rencontre déjà un grand succès outre-Atlantique. La venue de Kiran Ahluwalia et en France pour un concert à l'Européen le 12 novembre est une occasion inespérée de la rencontrer et de lui poser quelques questions...

IAP : Kiran vous aller faire votre premier concert en France où peu de gens vous connaissent. Quel est votre parcours ?
KA : Je suis née en Inde à Delhi, j'ai commencé la musique classique indenne à l'âge de six ans et à neuf ans ma famille a immigré au Canada où j'ai grandi...  J'ai continué à étudier la musique à Toronto à mi-temps tout en allant à l'école. Après l'université, je suis retournée en Inde pour continuer mes études musicale à plein temps. Ensuite, j'ai fait la navette entre le Canada et l'Inde pendant une dizaine d'années. En 2000, j'ai décidé de retourner à Toronto pour enregistrer mon premier album Kashish. Cet album a été nominé aux Juno, l'équivalent canadien des Grammy américans, dans la catégorie meilleur album de musique world et a reçu le CAPACOA du Canadian Arts Presenters mais ce n'est qu'en 2003, avec mon second album Behind Boundaries, que j'ai finalement obtenu le Juno de meilleure musique world.

Kiran Ahluwalia
Kiran Ahluwalia rencontre indeaparis.com pour une interview exclusive

IAP Avez-vous déja chanté pour Bollywood ?
KA : Non car personne ne me l'a encore proposé. Il faut dire qu'aucun de mes CD n'est paru en Inde alors c'est peut-être une explication. Par contre le dernier, Wanderlust, le sera en 2009, il n'est donc pas impossible que Bollywood me tende enfin les bras !

IAP: Composez-vous la musique de vos chansons ?
KA : En général oui. Seul le premier album a été intégralement composé par mon maître Vither Rao. Dans le dernier, Wanderlust j'ai composé neuf chansons sur dix.

IAP : Avec quelle chanson êtes-vous devenu célèbre ?
KA : Les gens au canada qui ne comprennent l'hindi ou l'ourdou, ils aiment pourtant des chansons populaires panjabies, mais je peux dire que c'est la chanson Koka qui m'a fait le plus connaître. En concerts, les canadiens me demandent souvent la chanson Awara. Ça m'étonne toujours parce que cette chanson est très lente et que l'histoire qu'elle raconte en ourdou donne un grande force à cette chanson que les gens ressentent sans même comprendre...


Koka, la chanson qui a fait connaître Kiran Ahluwalia outre-Atlantique

IAP : Votre parcours révèle en grand écléctisme musical, quelle en sont les influences les plus marquantes ?
KA : Ma musique me représente, c'est une projection de ma personnalité et des cultures dans lesquelles j'ai grandi et vécu. J'aime bien la culture et la musique de l'Inde, mon pays, mais je ne m'y limite pas parce que je me considère plus comme une citoyenne du monde plutôt que d'un pays en particulier. Dans mes albums, j'utilise aussi bien la musique africaine que le fado et particulièrement dans Wanderlust qui contient trois chansons faites à Lisbonne avec des musiciens fado du Mariza’s band. J'ai également enregistré deux chansons à Toronto où j'ai invité un percussioniste africain. D'une façon générale, il y a dans toutes mes chansons beaucoup de codes issus d'autres musiques comme le jazz ou le groove et je ne veux surtout pas me cantonner pas à la musique indienne.

IAP : Vous vous produisez à l'Européen dans quelques jours. Qu'avez-vous réservé à votre nouveau public français ?
KA : D'abord je dois vous avouer que je suis très touchée de me produire enfin à Paris et particulièrement dans une aussi belle salle que celle là ! Pour le public français, j'envisage pas mal de chansons du nouvel album et je reprendrais un certain nombre de mes meilleures chansons panjabies pour donner la plus large palette de mon univers musical. J'attends beaucoup de cette rencontre en tout cas...

Merci Kiran Ahluwalia pour votre disponibilité. Nous serons enchantés de vous retrouver lors de votre concert et nous espérons que votre passage en France permettra de populariser le ghazal et votre touche toute personnelle visant à l'ouvrir à d'autres musiques du monde...

Kiran Ahluwalia à l'Européen
12 Novembre 2008

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos