Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Kirane's et Nirvana, le top de la gastronomie indienne à Paris

kiranes phone

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique de la littérature sur l'art en IndeGallica, dont le fonds croit sans cesse au rythme des numérisations en provenance de la BNF, propose à nos regards émerveillés un recueil de peintures et de calligraphies des meilleurs artistes de la Perse et de l'Inde des 16e et 17e siècles. C'est accessible depuis le 7 mars 2017 au lien suivant et c'est du pur bonheur !

gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52507620v/f27.item

Alif Gallica 070317

Art contemporain indien contemporainL'Inde fascine par sa richesse culturelle. On connaît l'Inde par le foisonnement de ses arts sacrés plusieurs fois millénaires. On sait moins que plus de 60 millions d'Indiens sont issus de plusieurs centaines de communautés tribales parmi les plus diverses. Le gouvernement indien a fait plus qu'aucun autre pays pour la conservation et la reconnaissance de ses arts tribaux et populaires. Dès 1976. les autorités indiennes remettent les mêmes récompenses aux grands noms de l'art tribal qu'à ceux de l'art moderne issu de l'Indépendance. Ce sont les Autres Maîtres de l'Inde, titre d'une exposition à New Delhi en 1998.

En 1982, sous l'impulsion du grand peintre moderne et guru Jagdish Swaminathan, est inauguré dans l'état du Madhya Pradesh, au coeur de l'Inde, le Bharat Bhavan, premier musée à mettre sur un pied d'égalité les artistes contemporains issus de cultures dominantes et minoritaires.

Les figures historiques de ces autres maîtres, tels Jangarh Singh Shyam et Jivya Soma Mashe, déjà présents dans l'exposition historique Les magiciens de la Terre (Centre Pompidou. 1989), jouissent d'une reconnaissance internationale en pleine croissance. On les retrouve aujourd'hui dans les grandes collections privées, de la Devi Art Foundation à la Fondation Cartier. La presse internationale, du New York Times au Monde en passant par The Hindu, salue l'imaginaire de ces artistes. Ce livre complète notre regard sur la scène indienne, déjà éveillé par les multiples expositions de Paris à Londres, de New York à Tokyo, dédiées à l'art urbain contemporain et à ses stars connues dans le monde entier comme Subodh Gupta et Bharti Kher.

L'Inde nous surprend une fois de plus par son exaltante capacité à nous proposer simultanément le meilleur des arts contemporains issus des cultures dominantes et minoritaires, globales et locales, urbaines et rurales. L'Inde. comme l'art contemporain, est plurielle. Un mot, plusieurs cultures.

Titre : Art contemporain indien contemporain

Préface : Jean-Hubert Martin
Auteur : Hervé Perdriolle
Éditeur : Édition française
Date de parution :
Format : 24 x 28.5 cm. - 240 pages
ISBN : 978-8874396092
Prix public : 45€

Rubrique de la littérature sur l'art en IndeA l’occasion de l’exposition Autres Maitres de l’Inde, Ianna Andréadis, artiste peintre et photographe, se penche sur la thématique du serpent et de la déesse Manasa dont la statue est exposée sur le plateau des collections du musée du quai Branly. La sculpture est donc le point de départ d’un voyage en Inde, à la recherche des légendes de serpents indiens. À partir des textes de Gita Wolf qui rassemblent les plus grands mythes hindouistes et bouddhistes de cette créature qui peuple autant les esprits que les forêts, Ianna Andréadis recrée un univers graphique fascinant, proche de l’abstraction...

Rubrique de la littérature sur l'art en IndeLes éditions Pippa annonce la sortie de Tamil Nadu, un nouvel ouvrage de sa collection "itinérances" Au cœur de l'Inde - In The Heart of India. De Madurai à Chennai-Madras, Jean Delmas y débusque la grâce dans tous ses états, des simples gestes de la vie quotidienne aux pierres ocres rouges de ses admirables temples villes...

l_ordre_du_monde_iap.jpg"Le cheminement de Sujata Bajaj, que je suis fidèlement depuis vingt ans, est exemplaire. Sa vision s’est maintenue en se déployant. Et sa technique a suivi… Avec toujours ce mélange de fougue et de contrôle qui fait que nous recevons de son travail quelque chose qui ressemble au bien-être de l’énergie transmise. Avec aussi cette couleur qui jaillit comme par surprise, cette couleur qui est son exigence, sa nature profonde. Devant certaines de ses oeuvres, je me dis que Sujata a inventé le rouge. Ou les rouges, je ne sais plus. Avec un souci précis, non pas de faire du nouveau, mais de faire du vivant."
Jean-Claude Carrière

sujata_bajaj_iap.jpgSujata Bajaj
Née en 1958 à Jaipur, capitale du Rajasthan, diplômée des Beaux-Arts de Pune et de Paris, Sujata Bajaj a côtoyé les grands artistes indiens, dont Raza. Installée à Paris depuis 1988, elle a gardé de l’Inde sa culture plusieurs fois millénaire. Elle expose aujourd’hui dans le monde entier (Mumbai, New Delhi, Tokyo, Londres, Paris, Hong-Kong…). Les textes de Jean-Claude Carrière et Lorette Nobécourt nous font partager le parcours de cette femme peintre pleinement engagée au service de son art.

Jean-Claude Carrière
Écrivain et scénariste de renommée internationale, Jean-Claude Carrière (auteur, dernièrement, des Fantômes de Goya, écrit avec Milos Forman – Plon, 2007) connaît Sujata Bajaj depuis vingt ans.

Lorette Nobécourt
La romancière Lorette Nobécourt (La Démangeaison, 1994, En nous la vie des morts, 2006…) se passionne depuis plusieurs années pour l’Inde et les formes de spiritualité qui lui sont liées.

Titre : L'Ordre du monde
Auteur : Sujata Bajaj, Jean-Claude Carrière, Lorette Nobécourt
Éditeur : Albin Michel
Date de parution : 24 octobre 2007
Format : 310 x 245 mm
Pagination : 192 pages
ISBN : 2226178481
Prix : 39.90€ (37.91€ à la librairie indeaparis.com)

iap_vig_8.jpgEntre iconophilie et chromolithophilie, Stéphane Guillerme voue, depuis de nombreuses années déjà, une passion dévorante pour l'image publicitaire indienne et plus particulièrement ces affiches et autres posters au charme désuet et aux lettrages incompréhensibles pour nous autres occidentaux. De cet amour de l'image made in India est né "L'Inde s'affiche" un ouvrage unique en son genre que nous avons le plaisir de vous présenter aujourd'hui...

Rubrique de la littérature sur l'art en IndeSouvent considéré à tort comme un genre mineur, l'aquarelle a acquis ses lettres de noblesse avec des peintres comme [[Joseph_Mallord_William_Turner|Turner]] ou [[Eugène Delacroix]] et ses célèbres carnets de voyage au Maroc. Plus ancienne technique picturale qui soit puisque pratiquée dès le [[paléolithique]], l'aquarelle est pourtant d'une incroyable modernité et ce n'est pas l'ouvrage de Frédérique Maumet, que nous découvrons avec vous aujourd'hui, qui nous démentira…

Rubrique de la littérature sur l'art en IndeDepuis des millénaires, les hommes pratiquent l'art du mandala comme moyen d'expression, de transformation spirituelle et d'accomplissement personnel. En sanscrit ancien, un mandala est un cercle, et les Tibétains le considèrent comme la représentation graphique idéale du cosmos, un objet de méditation à même de nous mener à l'éveil. Les Indiens d'Amérique s'en servent dans leurs rituels de guérison. Dans les cathédrales et les jardins chrétiens, le labyrinthe, motif apparenté au mandala, est un rituel sacré pour la concentration et la contemplation. Le Courrier du Livre/Trédaniel nous propose un ouvrage très complet sur le sujet  "Mandala Voyage vers le centre"...

Rubrique de la littérature sur l'art en IndeParmi les nombreux trésors que le Salon du Livre recèle, il en est un sur lequel les amoureux de l'Inde devraient se pencher plus particulièrement : l'Art de l'Inde, diversité et spiritualité est un ouvrage de référence qui se veut la somme des connaissances sur ce continent. Il est le fruit d'années de travail d'Anne-Marie LOTH, diplômée de l'École du Louvre et Docteur en Études Indiennes et petite-fille du peintre officiel Adolphe Demange, fille du peintre Yvan Loth. Art de l'Inde, diversité et spiritualité traite à la fois de l'histoire de l'Inde et fait le panorama complet de tous les arts : peinture, sculpture, architecture avec de nombreux clichés originaux...

Rubrique de la littérature sur l'art en IndeLa fin de l’esclavage en France en 1848, mit les propriétaires des plantations de canne à sucre de Guadeloupe et Martinique, dans la douleur de ne plus pouvoir disposer d’une main d’œuvre bon marché et corvéable à souhait. C’est alors qu’ils eurent la "lumineuse" idée de recruter des travailleurs en Inde. Ces derniers embarqués pour une longue traversée dans des conditions difficiles, amenèrent avec eux leur identité et leur dignité qu’ils conservèrent jusqu’à maintenant. Leur contrat permettait la pratique de leurs cultes religieux, chose remarquable quand on connaît les efforts que la France a fait pour christianiser les populations noires du temps de l’esclavage...

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

FFAST 2017